galerie Centrafrique: un trafiquant de drogue présumé interpellé par la gendarmerie nationale

Le présumé trafiquant de stupéfiants tenant dans ses mains, un paquet de tramadol; le 3 juin 2020 à Bangui.

Face à la montée de la criminalité dans la capitale centrafricaine, due essentiellement à la consommation de drogues et autres stupéfiants, les autorités multiplient des stratégies pour réprimer les auteurs et leurs complices.

La Légion mobile de la gendarmerie nationale, lors de ses diverses patrouilles dans la capitale, a mis la main sur un trafiquant de stupéfiants et autres produits nocifs à la santé ce mercredi 03 juin 2020.

Près de quatre mois après la vaste opération, lancée par l’Office central de lutte anti-drogue (OCLAD), un énième trafiquant de stupéfiants est tombé dans les filets des forces de sécurité.

Les éléments de la Légion mobile de la gendarmerie nationale, au cours des rondes effectuées ce mercredi 03 juin 2020 sur les artères de la capitale, ont mis la main sur un ressortissant congolais de la RDC avec trois cartons contenant  plus de 10 mille plaquettes de Tramadol.

Ces produits prohibés, sont estimés à plus de deux (2) millions de francs CFA. Provenant de la ville voisine de Zongo (RDC), ces stupéfiants avait pour destination le Km5 dans le 3e arrondissement, poumon économique de la capitale centrafricaine.

« Depuis quelques moments, nous avons des renseignements, comme quoi, il y a de mauvaises choses qui entrent sur le territoire centrafricain. Il y a des stupéfiants ainsi que des armes et munitions. Nous avons l’obligation de préserver la sécurité des centrafricains. Nous avons mis en place des stratégies pour traquer ces bandits. On a travaillé jours et nuits pour pouvoir atteindre les résultats que vous voyez » a martelé le Colonel Landry Ulrich Dépôt, Directeur général de la gendarmerie nationale .

Pour le N°1 de la gendarmerie nationale, le trafiquant sera traduit devant les instances judiciaires et d’autres opérations suivront pour traquer les auteurs et complices, car la mission de ses services n’est pas encore achevée. Toutefois, il appelle la population à travailler en collaboration avec les autorités pour bouter hors du territoire, tous ces malfaiteurs.  

La mission n’est pas encore terminée. Même les complices seront traqués et traduits en justice. Je demande à la population centrafricaine, ce pays nous appartient tous, ceux qui ont connaissance de ce genre de choses de ne pas hésiter. A la gendarmerie, la porte est ouverte à tout le monde. Alors, venez nous donner des informations. Nous allons travailler dessus et mettre hors d’état de nuire, tous ceux qui entrent sur notre territoire pour détruire notre pays » a ajouté le Colonel Landry Ulrich Dépôt.

Avec cette nouvelle saisie, un message fort est lancé à l’endroit de ceux qui, par entêtement, continuent de fouler au pied, les dispositions et ordres des autorités compétentes du pays. Elle intervient, près de quatre mois après le lancement le 18 février 2020, de la vaste opération de l’Office central de lutte anti-drogue (OCLAD) dans la ville de Bangui et sa périphérie.

 

 

RNL