galerie Centrafrique: 3 respirateurs pour 4,3 millions d’habitants

Rony Brauman et Guigui) et Brigitte Rossoti à l’Hopital Général de Bangui.

La situation est alarmante. En Centrafrique, pays classé parmi les plus pauvres au monde et ravagé par un conflit depuis 2013, il n’existe que trois ventilateurs pour une population de 4,7 millions d’habitants, selon l’ONG Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC).

«Le Covid-19 pourrait se propager de manière fulgurante en Centrafrique si le pays ne reçoit pas l’aide nécessaire pour se protéger du virus», alerte David Manan, directeur pays du NRC, où seules six personnes ont été testées positives pour le moment.

«Lorsque les nations riches sont en mode panique déclarant que des milliers de ventilateurs ne suffiront pas, cela montre à quel point des nations plus pauvres comme la République centrafricaine n’ont aucune chance dans la lutte contre Covid-19», a regretté le directeur.

Un respirateur artificiel dans l'unité de soins intensifs de l'hôpital de Hanau, ce mardi.
Un respirateur artificiel dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital de Hanau, ce mardi. Photo Kai Pfaffenbach. Reuters

L’AFRIQUE, UNE BOMBE À RETARDEMENT POTENTIELLE

Jusqu’à présent, six cas de coronavirus ont été confirmés en Centrafrique. Il est à souligner que le nombre de cas est sûrement plus conséquent car le pays manque également de tests. 

A plusieurs reprises, les experts ont mis en garde contre la vulnérabilité de l’Afrique, déjà confrontée à de nombreux conflits, des systèmes sanitaires médiocres, des hôpitaux sous-équipés et des bidonvilles surpeuplés comme bombe à retardement potentielle.

La progression du virus reste certes plus lente en Afrique que dans le reste du monde, et, lundi, le continent comptait encore six pays officiellement épargnés sur 54 – Soudan du Sud, Burundi, Sao Tomé et Principe, Malawi, Lesotho et Comores. 

 

 

ANI AVEC AFP

%d blogueurs aiment cette page :