galerie « En Afrique, l’évolution de la pandémie de coronavirus est très rapide et très préoccupante »

 

Matshidiso Moeti, newly named as Regional Director for World Health Organization, WHO’s Africa Region, speaks to the media, during a press conference, at the European headquarters of the United Nations in Geneva, Switzerland, Tuesday, Jan. 27, 2015. (AP Photo/Keystone,Salvatore Di Nolfi)

Pour la directrice Afrique de l’OMS, Matshidiso Moeti, la situation en Afrique est « très préoccupante » face au Covid-19
 © FRANCE 24
La situation en Afrique est très préoccupante avec une évolution très très rapide » du nombre de pays touchés par le coronavirus sur le continent, affirme la directrice Afrique de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Matshidiso Moeti, dans un entretien accordé à France 24 vendredi 27 mars depuis Brazzaville, au Congo.

Le nombre de cas officiellement détectés dans chaque pays progresse aussi chaque jour très rapidement, souligne-t-elle. Et désormais, « 39 pays sont touchés » en Afrique, et « environ 300 cas » sont officiellement détectés chaque jour, alors qu’il y a deux semaines, 50 cas étaient détectés quotidiennement, précise-t-elle.

Si Matshidiso Moeti se réjouit que « presque tous les pays » aient désormais interdit les regroupements et mouvements de population et qu’une quarantaine d’États aient mis en place des mesures de confinement – parfois avec une fermeture des frontières -, elle souligne que la « détection et la mise en quarantaine des personnes infectées » sont des mesures cruciales pour empêcher la transmission du Covid-19.

« C’est un grand défi » pour les gouvernements africains de lutter contre cette pandémie, et cela demande « beaucoup de moyens et un appui international », souligne Matshidiso Moeti, qui appelle aussi à « encourager le secteur privé » à mutualiser les moyens financiers, matériels et les équipements indispensables à la lutte contre la pandémie.

 

 

 

FRANCE 24