galerie Burkina: 43 civils tués dimanche dans plusieurs attaques dans le Nord

Des soldats burkinabè patrouillent le 3 février 2020 sur la route menant de Dori à un camp de réfugiés afp.com – OLYMPIA DE MAISMONT
Quarante-trois villageois ont été tués dimanche au cours de plusieurs attaques dans des localités du nord du Burkina Faso, a annoncé lundi le gouvernement dans un communiqué, des sources locales précisant à l’AFP qu’il s’agit d’attaques de groupes d’autodéfense en représailles aux actions jihadistes.

« Dimanche, des attaques ont été perpétrées dans les villages de Dinguila et Barga situés dans la commune de Barga, province du Yatenga (Nord). Le bilan provisoire fait état de 43 victimes », selon le ministre de la Communication Remis Fulgance Dandjinou. Des sources locales, jointes par l’AFP, indiquent qu’il s’agit de villages où vivent majoritairement des Peuls, souvent accusés d’être proches des jihadistes.

 

 

ANI AVEC AFP