galerie Projets intégrateurs : la Cemac en tournée de mobilisation de ressources auprès des bailleurs de fonds

Une mission de la Commission de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) s’est rendue, la semaine dernière, auprès des partenaires techniques et financiers et des bailleurs en vue de rechercher et mobiliser les financements d’une dizaine de projets intégrateurs prioritaires dans la sous-région en 2020.

En dehors des promesses de ces partenaires et bailleurs à communiquer, dans les meilleurs délais à la Cemac, les projets pour lesquels ils pourraient s’engager, la mission a noté l’intérêt de Dubaï Port World pour la construction des ports secs de Beloko (Centrafrique) et Dolisie (Congo).

Par ailleurs, Millenium Finance Corporation a manifesté son intérêt pour les projets de télécommunications et d’énergie et sa disponibilité à accompagner la sous-région dans la mobilisation des investisseurs privés du Moyen-Orient.

L’Agence française de développement s’est montrée disponible à apporter une assistance technique dans la mise en œuvre de certains projets et à mener un plaidoyer auprès de l’Union européenne. La Banque islamique de développement (BID), quant à elle, a promis de servir de catalyseur pour la mobilisation des institutions économiques et financières arabes en vue du financement des projets intégrateurs.

Pour la seconde phase de cette mission, les autorités et les institutions financières spécialisées chinoises ont confirmé leur disponibilité à recevoir les autorités de la Cemac, au cours du mois de février 2020.

 

 

Agence Ecofin