galerie Centrafrique-France:Messe d’installation pour le père Alexis Nazaire Passy

Le père Alexis Nazaire Passy arrive de République Centrafricaine

C’est par un contrat échangé à Bangui en République Centrafricaine, via le cardinal Dieudonné, Monseigneur Carré évêque de Montpellier, et le père Alexis Nazaire Passy, que l’installation de ce dernier a pu se faire aux deux paroisses de Saint-Padre-Pio et Saint-François-Régis.

La traditionnelle messe d’installation a d’ailleurs été célébrée ce samedi 5 octobre.

""
C’est par un contrat échangé à Bangui en République Centrafricaine, via le cardinal Dieudonné, Monseigneur Carré évêque de Montpellier, et le père Alexis Nazaire Passy, que l’installation de ce dernier a pu se faire aux deux paroisses de Saint-Padre-Pio et Saint-François-Régis. La traditionnelle messe d’installation a d’ailleurs été célébrée ce samedi 5 octobre.

Une messe à l’accent Centrafricain

C’est aussi par un échange contractuel, renouvelable une fois entre églises sous l’égide du Fidei Donum, que le prêtre peut venir en France depuis la République Centrafricaine. Pour Alexis Nazaire Passy, sa venue en petite Camargue correspond à son second contrat. Il arrive de Grabels en étant passé par Don Bosco à Montpellier.

Il est aussi le prêtre référent de la Merci, établissement catholique montpelliérain où les jeunes aiment venir échanger avec lui, il est celui qui vient échanger sur la foi.

Homme d’échange culturel, il est ouvert aux partages conviviaux. C’est pourquoi il a vite répondu par la positive, au conseil pastoral paroissial concernant les fêtes votives. En effet, il souhaite conserver les traditions.

C’est d’ailleurs par une messe aux accents sango, la langue nationale de Centrafrique, que l’installation du père Alexis s’est déroulée.

Chants et traditions français, chants et traditions sangolaise avec l’association Centrafrique de Montpellier et la chorale de La Voix des anges, qui aide les orphelins de guerre. Une messe bien différente et animée par un bel échange interculturel.

Octobre rose pour ASLVV

Aider la recherche pour lutter contre le cancer du sein, tel est le but d’Octobre rose. Pour aider à donner plus de résonance à cette campagne annuelle, la nouvelle association des vétérans du foot a voulu faire un geste. Habillés de rose pour soutenir l’association, les footballeurs ont disputé un match amical, vendredi 4 en soirée, contre l’équipe de Saint-Just.

Pour l’anecdote, les locaux l’ont emporté sur le score de trois buts à deux. Le président a été très heureux de ce geste car tout le groupe a voulu soutenir l’association dans une ambiance conviviale et d’entraide.

Pour cette année, le rassemblement et le port du tee-shirt rose étaient à l’honneur, histoire de donner des idées pour continuer l’année prochaine.
Pour l’heure l’association étant toute jeune, ce n’est qu’une action qui a rassemblé les joueurs, mais ils espèrent pouvoir faire plus l’année prochaine, par exemple, faire un don pour la recherche.
Ce sont les actions qui commencent petites et grandissent au fur et à mesure, qui savent perdurer.
Midi Libre 

 

%d blogueurs aiment cette page :