galerie Centrafrique : vers le désenclavement numérique du pays

 

La composante centrafricaine du projet de construction de la dorsale à fibre optique d’Afrique centrale (CAB), cofinancée par la Banque africaine de développement (BAD) et l’Union européenne (UE) à hauteur de 33,7 millions d’euros, a été lancée vendredi dans la ville centrafricaine de Berbérati (ouest).

Dans un communiqué de presse rendu public par l’UE, ce projet d’interconnectivité continentale vise le désenclavement numérique et l’intégration de la République centrafricaine dans la communauté régionale, en lien avec les composantes camerounaise et congolaise de l’opération.

Les principales autorités ayant pris part à ce lancement officiel étaient le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra, le représentant de la BAD par intérim Léonce Yapo, et la chef de délégation de l’UE en République centrafricaine Samulela Isopi.

Dans un cadre plus global, ce projet est complémentaire à la Dorsale transsaharienne à fibre optique (DTS), également cofinancée par la BAD et l’UE, à travers un mécanisme similaire, qui se propose d’interconnecter l’Algérie, le Niger, le Nigeria et le Tchad.

 

Xinhua