galerie Centrafrique:vive tension ce samedi à Pombolo

Un groupe Antibalaka dans la région de Gambo en République Centrafricaine le 16 août 2017.

La commune d’élevage de Pombolo dans la sous-préfecture de Gambo a été ce 17 août 2019, le théâtre d’affrontements entre deux groupes armés rivaux. On déplore la mort d’une personne. Cette résurgence de violence replonge la population de cette localité dans la psychose.

La goutte d’eau qui a débordé le vase serait une tentative de vol de bétail des éleveurs peuhls par des jeunes de la localité selon les autorités. Des gens armés en provenance de Gambo centre, à plus de 35 kilomètres, ont tenté d’enlever les bœufs des éleveurs. Une opération qui aurait tourné au vinaigre. Des échanges de tirs à l’arme légère s’en sont suivis, faisant fuir en brousse la population.

Difficile au moment où nous mettons en ligne l’information, d’établir un bilan des échauffourées par  manque de réseaux téléphoniques à Pombolo. Toutefois, le sous-préfet de Bangassou, Richard Amos Nidémona, a annoncé un mort.

« Pas de bilan officiel, mais il y aurait eu un mort », a fait savoir Richard Amos Nidémona sans donner plus de précision. Le sous-préfet confirme que « la situation sécuritaire à Bangassou est calme » reconnaissant qu’entre « Gambo et Pombolo, certains jeunes mal intentionnés se déguisent pour aller voler les bœufs des éleveurs ».

Une patrouille conjointe FACA – Minusca seront déployées à Pombolo et Gambo pour ramener le calme et rassurer la population.

 

 

RNL