galerie Centrafrique:mise en place d’un réseau des femmes élues locales

Photo de famille du Réseau des Femmes Elues locales de Centrafrique, le 15 août 2019.

Le Réseau des Femmes Elues Locales de Centrafrique (REFELA-CA) a été mis en place le 15 août 2019 à Bangui. Il  s’est fixé trois objectifs majeurs : la réinsertion des enfants de la rue, la protection de l’environnement ainsi que la lutte contre les violences faites aux femmes. Ces activités sont contenues dans le plan d’action pour la période 2019-2021.

Mis en place ce 15 août 2019 à l’issue du premier congrès tenu mercredi et jeudi dans la capitale centrafricaine, le bureau du REFELA-CA est composé de 10 membres, dirigé par Léontine Bona, 1ère vice-présidente de la délégation spéciale de la ville de Bangui.

Pour une période de trois ans, l’équipe s’est fixée trois objectifs majeurs. « Nous avons un plan d’action triennal de 2019 à 2021. Avec nos sœurs des villes de province et de Bangui, nous allons sensibiliser en faveur des enfants de la rue. Il s’agit de les récupérer, les regrouper dans un centre spécialisé ou les ramener dans leurs familles d’origine », a expliqué Léontine Bona.

La protection de l’environnement fait partie des volets de ce programme. « Nous allons aussi organiser une campagne de sensibilisation dénommée – ville verte  » pour lutter le changement climatique occasionné par la coupe illégale de bois, a prévenu la présidente de REFELA-CA.

Léontine Bona n’a pas manqué de souligner que « la lutte contre les violences faites aux femmes » est l’un des axes définis dans le plan d’action en cours d’exécution.

 

 

RNL