galerie Centrafrique : ratification de la convention de Ramsar sur les zones humides

Les parlementaires centrafricains ont voté par acclamation ce mardi pour ratifier la convention de Ramsar sur les zones humides, a-t-on appris auprès de l’Assemblée nationale centrafricaine.

D’après le ministre centrafricain des Eaux, Forêts, Chasse et Pêche, Amit Idriss, qui a présenté et soutenu le projet, la ratification de cette convention permettra à la République centrafricaine (RCA) d’élargir son champ de collaboration avec la communauté internationale, surtout avec les institutions financières soutenant la convention.

La RCA a assez traîné les pas dans la protection et le développement des zones humides en raison de la crise politico-militaires qui la secoue depuis 2012, a fait remarquer le ministre, estimant que grâce à cette loi internationale, les secteurs de l’apiculture et de l’aquaculture en RCA pourront se développer et offrir ainsi des opportunités d’emplois aux populations qui en dépendent.

La Convention de Ramsar, officiellement Convention relative aux zones humides d’importance internationale particulièrement comme habitats des oiseaux d’eau, est un traité adopté en 1971 à Ramsar en Iran pour la conservation et l’utilisation durable des zones humides.

 

Xinhua

 

 

Publicités