galerie Centrafrique:Remous sociaux, l’Association Synergies centrafricaines appelle à la retenue

Une vue du point zéro au centre-ville à Bangui

Face aux appels à des manifestations de désobéissance civique circulant à Bangui, l’Association Synergies centrafricaines lance un appel à la retenue. A l’issue d’une conférence de presse tenue vendredi 12 avril, elle demande aux Centrafricains de ne pas se mêler à ces manifestations.

Selon cette association, des tracts sont en circulation dans le pays pour pousser la population à manifester contre le manque d’eau potable à Bangui et la nomination des leaders des groupes armés à des postes de responsabilités. Les responsables de Synergies Centrafricaines dénoncent cette attitude et appellent la population à la retenue.

« La République Centrafricaine revient de loin. Nous ne devons pas permettre à quelques individus malintentionnés de pouvoir mettre à mal notre pays. C’est pour cette raison que nous allons nous opposer fermement à toute action de nature à déstabiliser la quiétude et les institutions de la République », a fait savoir Euloge Doctrouvé Koi, Rapporteur général de Synergies Centrafricaines.

Lors d’une conférence de presse à Bangui, le Groupe de Travail de la Société Civile (GTSC) avait dénoncé la nomination des leaders des groupes armés dans les institutions de la République. Le GTSC a appelé par la même occasion les Centrafricains à se mobiliser pour revendiquer l’eau potable qui manque cruellement dans la capitale.

Pour l’association Synergies Centrafricaines, l’appel du GTSC est de nature à provoquer des troubles dans le pays.

 

 

RNL

Publicités