Galerie

Centrafrique:Le personnel de l’état-major des armées sensibilisé sur le code de justice militaire

les participants dans la salle de conférence de l’etat-major des armées

 Une vingtaine d’éléments de l’état-major des armées ont participé, jeudi 11 avril 2019 au camp De Roux à Bangui, à une séance de sensibilisation sur le code de justice militaire.

L’objectif de cette session est de vulgariser le contenu dudit code auprès de chaque élément afin d’amener les militaires à mieux se comporter en toute circonstance dans l’exercice de leurs activités. 

Maître Roger Paritoine, membre de l’équipe de sensibilisation, a indiqué que ce code décrit le fonctionnement des juridictions qui sont appelées à juger les infractions commises par les militaires et les assimilés, notamment le tribunal militaire,  la cour martiale, la cour d’appel et la cour de cassation. 

«Vu l’importance de ce nouveau code, on est venu échanger avec le personnel de l’état-major autour ; cela va leur  permettre de prendre conscience. Les militaires sont des citoyens appelés à protéger leurs concitoyens ainsi que les institutions de la République, c’est en cela que le rayonnement de l’Etat de droit va avoir lieu », a-t-il signalé. 

« Cette sensibilisation m’a éclairé sur les différentes juridictions militaires ainsi que leurs attributions ; cela m’a permis de mettre à jour les droits et devoirs du militaire qui, en cas de violation, tombera sous le coup des dispositions dudit code », a témoigné le  lieutenant Sosthène Ngarwé, un des participants. 

Rappelons que cette sensibilisation a débuté depuis le 8 avril dernier où plusieurs entités des forces de défense et de sécurité continuent de suivre cette campagne avec l’appui de la MINUSCA. 

Promulgué depuis mars 2017, le code de justice militaire vient à point nommé recadrer le comportement des porteurs d’uniforme dans l’exercice de leurs missions pour ne pas tomber sous le verrou de la justice.

 

 

ACAP

Publicités