galerie Centrafrique:Le gouvernement et la Banque mondiale veulent doter la SODECA de deux groupes électropompes

Scène de problèmes d’eau à BanguI

Le Premier-ministre Firmin, Ngrébada, devant les difficultés d’approvisionnement des habitants de la capitale centrafricaine en eau potable en cette période de saison sèche, a instruit, mercredi 10 avril 2019, le ministre des Finances et du Budget d’acheter deux groupes électropompes destinés à la Société de distribution d’eau en Centrafrique (SODECA).

Cette décision est intervenue mercredi suite à une visite que le Premier-ministre a effectuée sur les différents sites de la SODECA. 
  
Le premier groupe électropompe sera affecté à la station de captage d’eau sur les bords de l’Oubangui et sera placé dans l’usine de traitement et de distribution d’eau située dans l’enceinte de l’usine sur la colline dominant la capitale, Bangui. 
  
M. Ngrébada a misé sur deux financements pour renforcer durablement les installations de la SODECA, l’un provenant du gouvernement centrafricain et l’autre alloué par la Banque mondiale. 
  
Conscient de la situation de la SODECA, le Premier-ministre a situé les problèmes de cette société d’Etat à trois niveaux : la vétusté des équipements, y compris des groupes électropompes, les longs délestages provoqués par la société de fourniture d’électricité (ENERCA ou Energie centrafricaine), ne permettant pas à la SODECA de charger d’eau ses bassins comme il se doit, enfin, la baisse drastique du niveau du fleuve Oubangui dans lequel la SODECA capte l’eau pour ses usines. 
  
Profitant de la circonstance, M. Ngrébada a évoqué l’extension de fourniture d’eau aux habitants de six autres villes du pays. 
  
L’accès à l’eau potable en République Centrafricaine, en général, et à Bangui, en particulier, est si compliqué qu’il se traduit par des colonnes de bidons auprès des points, parmi lesquels de nombreuses fontaines publiques. 

 

 

ACAP

 

Publicités