Galerie

Centrafrique:Bambari La vie reprend timidement

Prefecture de Bambari en RCA (photo d’illustration).  © RFI/Pierre Pinto

La vie reprend son cours mais lentement à Bambari dans le centre du pays après les violences armées. C’est ce qu’a témoigné certains habitants de la ville joints par Radio Ndeke Luka ce 14 janvier.

Les commerces ont rouverts dans une partie de la ville secouée par des tirs entre l’UPC et les forces de défense et de sécurité les 10 et 11 janvier. Cependant, il est difficile pour les habitants dans les zones encore considérées comme poche de résistance de s’approvisionner.

« Les forces nationales et internationales sont au contrôle de la situation et patrouillent la ville » a témoigné cet habitant de Bambari qui reste optimiste avec l’accalmie retrouvée dans la ville.

Sur le plan humanitaire, les réponses s’organisent  » Médecin Sans Frontière » est toujours au pied d’oeuvre et continue de prendre en charge les personnes vulnérables. Dans un communiqué, MSF dit soigné environ une trentaine de personnes touchées par balles.  « Difficile cependant, pour les classes de s’ouvrir, mais ça va se faire avec l’amélioration de la situation sécuritaire » a concédé un instituteur dans la ville de Bambari.

Face à la montée en puissance de la sécurité, dans la région, les habitants de Bambari demandent le renforcement des forces présentes pour la consolidation de la paix. « La quiétude est déjà là, mais il est souhaitable qu’on renforce l’effectif des éléments des FACA et de la Minusca ici à Bambari » a plaidé un autre habitant.

La reprise des activités n’a pas encore de l’impact sur le retour des déplacés.

 

RNL

Publicités