Galerie

Centrafrique: La MINUSCA condamne fermement l’attaque contre les casques bleus dans le centre de la République centrafricaine

 

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) condamne l’attaque perpétrée contre ses casques bleus, jeudi soir dans la ville de Bambari (centre de la République centrafricaine) et les menaces proférées par l’Union pour la Paix en Centrafrique (UPC) à l’encontre de membres laïcs et religieux de différentes communautés de la société civile de Bambari.

Le 11 octobre vers 14 heures à Bambari, dans la préfecture de la Ouaka, les militaires de la MINUSCA, au cours d’une patrouille, ont désarmé sept combattants de l’UPC qui étaient illégalement en possession d’armes de guerres et des munitions. Une enquête a été initiée par la gendarmerie avec l’appui de la composante police de la MINUSCA.

Dans la soirée du jeudi 11 octobre, des combattants présumés de l’UPC ont tiré des coups de feu dans le quartier Adji à Bambari, suscitant la peur et un déplacement de populations déjà éprouvées.  La MINUSCA a dépêché une patrouille sur les lieux qui a également été attaquée par les mêmes éléments armés. La Force a déployé des renforts et aucune victime n’est à déplorer.

Ces faits sont non seulement condamnables pénalement mais menacent gravement le processus de paix conduit sous l’égide de l’Initiative africaine pour la paix et la réconciliation en Centrafrique.  

La MINUSCA continuera à travailler avec les autorités centrafricaines, et notamment avec les Forces Armées Centrafricaines (FACA) et les Forces Internes de Sécurité (FIS) déployés à Bambari, pour préserver son statut de « ville sans groupes armés » et garantir la sécurité de toutes les communautés dans la préfecture de la Ouaka.

La MINUSCA exhorte tous les groupes armés à mettre en œuvre les engagements pris dans le cadre du processus de paix actuel et à cesser toute violence contre les populations civiles. Elle rappelle que les auteurs d’attaques contre des civils seront arrêtés et traduits en justice.

 

 

 

 

MINUSCA

Publicités

Laisser un commentaire (Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s