galerie Comores : deux anciens présidents poursuivis en justice dans une affaire de vente de passeports

Les anciens présidents comoriens Ikililou Dhoinine (à gauche) et Ahmed Abdallah Mohamed Sambi. © Montage AP/Sipa et REA

Les anciens présidents comoriens Ahmed Abdallah Mohamed Sambi et Ikililou Dhoinine sont visés par une procédure judiciaire suite à une affaire de vente de passeports entre 2008 et 2016. Plus de 48 000 passeports ont été accordés à des populations apatrides durant cette période, au lieu des 4 000 initialement prévus.

Après avoir reçu, le 10 avril, le rapport parlementaire sur le programme de nationalité économique, le chef de l’État, Azali Assoumani, a aussitôt demandé à la justice de s’emparer de cette affaire, les principaux responsables étant ses prédécesseurs Ahmed Abdallah Mohamed Sambi et Ikililou Dhoinine.

Selon le rapport, plus de 48 000 passeports ont été accordés à des populations apatrides du Koweït et des Émirats arabes unis entre 2008 et 2016, au lieu des 4 000 prévus par l’accord. Soit un manque à gagner estimé à 1 milliard de dollars pour l’État comorien (50 000 dollars par famille).

 

 

JA

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s