Maroc-Errachidia: obsèques d’un soldat des FAR décédé en Centrafrique

En exécution des hautes instructions du roi Mohammed VI, chef suprême et chef d’Etat-major général des Forces armées royales, les obsèques du caporal-chef Zaid Kabouz, militaire du contingent des FAR de la MINUSCA, décédé dans une attaque d’un groupe armé, ont eu lieu, jeudi 3 août, à Errachidia.

Présidée par le général de brigade Mostapha Zghayou, commandant du secteur de Tafilalet, accompagné par des officiers supérieurs de l’Etat-major général des FAR et de l’Etat-major zone sud, la cérémonie funéraire a été marquée par la lecture d’un message de condoléances et de compassion adressé par le roi Mohammed VI, chef suprême et chef d’Etat-major général des Forces armées royales, à la famille du défunt.

Après la prière du mort, le cortège funèbre s’est dirigé vers le cimetière où le défunt a été inhumé dans un climat de recueillement et de piété.

A cette occasion, l’assistance a récité des versets du Saint Coran et élevé des prières au Très-Haut pour le repos de l’âme du défunt, l’implorant d’accueillir le disparu dans son vaste paradis parmi les martyrs et les vertueux et de lui accorder ample rétribution pour les services louables qu’il a accomplis au service de son pays.

L’assistance a également prié Dieu de préserver le roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, et de lui accorder santé et longue vie et de combler le souverain en les personnes du prince héritier Moulay El Hassan, du prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’illustre famille royale.

Les obsèques se sont déroulées en présence des membres de la famille du regretté, de ses amis et de ses proches, ainsi que du wali de la région Daraa-Tafilalet, gouverneur de la province d’Errachidia, et de plusieurs hautes personnalités militaires et civiles.

Lors de cette cérémonie funéraire, les condoléances officielles ont été présentées à la famille du défunt.

Né en 1975, le caporal-chef Zaid Kabouz, père de quatre enfants, avait rejoint le contingent des FAR de la Mission multidimensionnelle de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (MINUSCA), en avril dernier.

C’est lors d’une mission d’escorte de camions-citernes pour le ravitaillement de la ville de Bangassou en eau au titre d’une action humanitaire du contingent des FAR, et de deux attaques différentes, que le sergent-chef Mohamed Ait Said, le caporal-chef Zaid Kabouz et le caporal-chef Hicham Amahrit, du contingent des FAR de la MINUSCA, sont décédés, les 23 et 25 juillet.

 

 

Avec MAP

Publicités

Publié le 4 août 2017, dans AFRIQUE CENTRALE, AFRIQUE DU NORD. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire (Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :