Recul de la gouvernance en RCA (Banque Mondiale)

La RCA figure parmi un lot de 38 pays africains dont la gouvernance est en recul, indique la Banque mondiale dans un rapport dont APA a reçu copie jeudi.

Le rapport est basé sur l’analyse de la gestion économique, des politiques structurelles et des mesures sociales des Etats africains.

La RCA, qui après trois ans de transition politique, a retrouvé le chemin de la légalité constitutionnelle, connait une situation de gouvernance lamentable à cause des violences qui minent le quotidien des populations.

Le rapport de la Banque mondiale ne fait que confirmer celui du comité monétaire et économique de la Banque des États de l’Afrique Centrale (BEAC) pour la RCA qui a revu en baisse le taux de croissance du pays pour le fixer à 4,9 pour cent.

Cette croissance, toutefois, reste supérieure à celles des pays de l’Afrique centrale producteurs de pétrole mais qui peinent à décoller du fait de la chute des cours de l’or noir.

Ce rapport de la Banque mondiale doit pousser les autorités centrafricaines à faire attention dans la gestion des finances publiques pour ne pas que le pays tombe dans une crise sociale profonde.

 

 

APA

Publicités