États-Unis : Donald Trump aurait-il trouvé son « Monsieur Afrique » ?

peter-pham-extended-interview-feat

John-Peter Pham

Pour le poste de sous-secrétaire d’État aux Affaires africaines, Donald Trump songe au chercheur John-Peter Pham.

Né à Paris dans une famille d’origine vietnamienne, ce diplômé en économie de l’université de Chicago a d’abord choisi la prêtrise. Après un ministère dans le diocèse catholique de Peoria (Illinois), il a participé en 2001 à une médiation du Vatican en Afrique de l’Ouest, lors de la sanglante guerre civile au Liberia et en Sierra Leone.

Puis, après avoir quitté la prêtrise, ce bilingue anglais-français est entré à l’Atlantic Council, un think tank prorépublicain dont il dirige aujourd’hui le bureau Afrique.

Il y a une dizaine de jours, juste avant l’accord politique du 31 décembre en RD Congo, il déclarait : « Il est temps que les États-Unis cessent de reconnaître Joseph Kabila comme chef de l’État, car, selon sa propre Constitution, il n’est plus Président. »

 

 

Advertisements

Publié le 11 janvier 2017, dans AMÉRIQUE DU NORD. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire (Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :